Nuria Román

Elle a vécu et travaillé en Hollande (1984) et aux États-Unis (Los Angeles 1994-1997). Depuis 1997, elle vit à Minorque, aux Baléares, où elle développe une œuvre qui combine un large éventail de techniques d'expression : peinture, céramique, pierre, sculpture en fer et installations artistiques en différents matériaux et formats.

Depuis son arrivée sur l'île, le travail de Román a exploré des thèmes tels que la relation entre les femmes et le monde ; la recherche de nouvelles solutions aux problèmes du monde ; la relation nord-sud ; la terre comme lieu d'accueil et comme espace brisé ; le besoin de créer des ponts et de "coudre la terre ensemble".

De 2016 à avril 2020, elle gère la galerie d'art LOCAL- Nuria Román à Maó, un lieu de rencontre et de visibilité pour les artistes locaux de Minorque.

En 2020 elle a participé à l'exposition "Territori Assaig", tenue à l'espace Sa Nostra de Palma de Mallorca qui établit un dialogue entre les œuvres d'artistes des différentes îles Baléares.

En 2019, elle crée avec Laetitia Lara une installation, "Espace de Pierre" à Uzès, en France, dans le cadre d'un congrès sur les murs secs, déclarés bien immatériel de l'humanité par l'UNESCO.

En 2018, elle présente le projet Latitude 40º "Coser la Tierra" à l'université Colgate de New York, un projet qui a débuté à Minorque en 2012.

•    Le projet artistique L40º vise à rétablir les fractures que l'homme a générées au fil du temps, en reliant par des installations artistiques différents points où passe le parallèle 40º N dans le monde.
•    En été 2012 le projet Latitud 40º commence avec le placement de la sculpture de 4m "Aguja de Montgofre" sur la plage de Montgofre (Minorque) jusqu'à janvier 2022.
•    Intervention artistique "Coser la tierra, Lithica" : couture d'une brèche de 40 m dans les carrières de Lithica- Ses Pedreres de S'Hostal.
•    À Matadero, Madrid, elle réalise la performance de danse "Lavar al río" dans le cadre du projet Latitud 40º en collaboration avec le collectif Mujeres dos rombos ; un hommage au travail invisible des lavandières.
•    Installation de "Aguja de Normandi beach", dans le New Jersey, en 2017, premier endroit où le 40e parallèle pénètre sur le continent américain.

En 2018 elle a participé à la foire Drawing Room à Madrid, avec l'Institut de Estudis Balearics.

En 2017 elle a exposé à Kike Keller, Madrid, une exposition montrant les interventions réalisées jusqu'à présent dans le projet "Coser la tierra" L40º.

2015 : Commissariat de l'exposition "On son les dones? La illusió" au Musée de Minorque ; une analyse de la façon dont les artistes masculins ont représenté les femmes à travers l'histoire.

En 2014 elle a exposé son œuvre "Presencias Invisibles" à la galerie Lluc Fluxa de Palma de Mallorca.

En mars 2013 elle a participé à l'exposition de sculpture monumentale de la place Saint Sulpice à Paris, avec la sculpture “La Reina de Copas”.

Octobre 2013 : La mairie d'Es Castell acquiert l'œuvre "El ojo de la Giganta" pour la promenade maritime d'Es Castell.

2012 : “Desde la tierra al cielo” est sa première exposition personnelle à la galerie CATM Chelsea de New York, USA.

En 2010 elle a créé la sculpture collective "La buena suerte" pour la place Sant Pere Nou à Alaior.

Valencia "Feria de Arte y Medioambiente", "Re-cycling", installation avec 100 machines à laver.
 

Este sitio web puede utilizar algunas "cookies" para mejorar su experiencia de navegación. Por favor, antes de continuar con su navegación por nuestro sitio web, le recomendamos que lea la POLÍTICA DE COOKIES.
Aceptar todas las cookies Aceptar solo las cookies necesarias Ajustar cookies